Naples souterraine : découvrir le sous-sol parthénopéen
Naples

Naples souterraine : découvrir le sous-sol parthénopéen

Il y a tellement de choses à voir à Naples que le risque d’oublier le principal est élevé : le Dôme, Castel dell’Ovo, Castel Nuovo, le musée archéologique national, la Piazza del Plebiscito, le Christ voilé… la liste pourrait être très longue. Mais au-delà des principales attractions, absolument incontournables, l’une des expériences à ne pas rater au pied du Vésuve est une visite de la Naples souterraine.

Une véritable ville sous la ville, née en creusant les pierres de tuf qui servaient à construire la ville au-dessus. Un itinéraire caractérisé par des citernes, des tunnels et des puits qui en font une expérience réellement passionnante.

L’itinéraire dure une heure et demie et il n’est possible de voir qu’un seul des 400 km qui traversent la ville de Naples… Imaginez quel incroyable voyage se cache sous vos pieds !

ingresso di Napoli sotterranea

Mythes et légendes sur la Naples souterraine

Napoli sotterranea est une ville parallèle née avec la ville actuelle qui s’étend sous tout le centre historique à plus de 40 mètres de profondeur. Des mythes et des légendes encore vivants aujourd’hui sont présents dans l’imaginaire collectif des napolitains. Voici quelques exemples d’histoires transmises de génération en génération.

Le « munaciello »

Le « Munaciello » est un lutin taquin qui vit dans le sous-sol parthénopéen et entre dans les maisons des napolitains pour faire des misères ou offrir des cadeaux.

Il sait parfaitement ce qui se cache dans les entrailles de Naples et ses tunnels, et est capable de traverser toute la ville. On dit aussi qu’il serait particulièrement sensible au charme féminin… Mais attention, tout le monde ne peut pas le voir : selon certaines légendes, le « Munaciello » serait le fantôme du fils de Caterina Frezza, une noble napolitaine forcée par son père à prononcer ses vœux, et y vivait dans un couvent avec sa mère, vêtu comme un moine. Il parvenait secrètement à se faufiler hors des murs pour ses raids, jusqu’à ce qu’il ne meure dans des circonstances mystérieuses.

lE «pozzaro»

Beaucoup sont convaincus de voir encore le fantôme de « Munaciello » apparaître et disparaître des maisons. Mais en réalité, il pourrait s’agir du « pozzaro », celui qui se consacrait à l’adduction d’eau. Lorsqu’il n’était pas payé pour ses services, il se vengeait en faisant des dégâts dans les maisons des napolitains. Il avait les compétences d’un véritable spéléologue et portait une sorte de soutane pour se protéger de l’humidité. Il n’est pas difficile de penser qu’il pouvait entrer dans les maisons et être pris pour un fantôme !

Les origines de la Naples souterraine

L’existence de la Naples souterraine est liée à la conformation morphologique et géologique particulière du territoire parthénopéen, caractérisée par du tuf léger et friable, avec lequel presque toutes les maisons du centre-ville historique ont été construites.

On pense que les premières excavations remontent à environ 5 000 ans, presque à la fin de l’ère préhistorique. Ce sont ensuite les Grecs, au IIIe siècle avant J.-C., qui ont ouvert les premières carrières souterraines pour extraire les blocs de tuf afin de construire leur Néapolis et leurs hypogées funéraires, que l’on peut encore voir aujourd’hui dans les Catacombes de San Gaudioso et San Gennaro dans le Rione Sanità.

Par la suite, à l’époque augustéenne, les Romains ont créé les premières galeries et citernes souterraines, donnant vie à toute une série d’aqueducs dans lesquels coulait l’eau des sources du Serino, à 70 km du centre de Naples.

Des citernes actives jusqu’à l’épidémie de choléra de 1885, lorsqu’elles furent abandonnées au profit du nouvel aqueduc toujours en activité.

Les souterrains de Naples, cependant, sont revenus à la mode pendant la Deuxième Guerre mondiale, lorsque les tunnels et les citernes ont été utilisés comme abris sûrs et abris anti-aériens par la population. 369 cavernes et 247 abris anti-effondrement ont été installés dans tout Naples, dont on peut encore voir les traces aujourd’hui grâce à la découverte de jouets, de bombes et de chars d’assaut.

resti guerra Napoli sotterranea

En bref, visiter les souterrains de Naples, c’est comme faire un voyage à travers 2 400 ans d’histoire de la ville parthénopéenne, de l’époque grecque à l’ère moderne.

L’itinéraire

Des chaussures antidérapantes confortables (de préférence des baskets) et un sweat-shirt (même en été) sont recommandés pour la visite en raison de l’humidité excessive présente dans le sous-sol.

En franchissant le seuil de tuf, vous commencerez à descendre dans le sous-sol parthénopéen par une volée d’escaliers très suggestive. C’est à ce moment-là que les émotions fortes commencent.

L’itinéraire a été équipé d’un système d’éclairage, mais il existe des tunnels étroits et sombres dans lesquels une bougie est nécessaire, que chaque participant devra porter, ce qui rend l’expérience encore plus excitante.

cunicolo napoli sotterranea

L’itinéraire ne convient pas aux personnes souffrant de claustrophobie, car une fois arrivés à mi-chemin, il n’est plus possible de faire marche arrière.

Quand vous atteignez les profondeurs, dans la première citerne, vous remarquerez immédiatement des graffitis le long des murs et des jouets désaffectés utilisés pendant la Deuxième Guerre mondiale, lorsqu’une partie de la population s’y réfugiait pour échapper aux bombardements. Vous y trouverez non seulement des jouets, mais aussi des restes de lits, des voitures anciennes et même des bombes désamorcées.

auto d'epoca napoli sotterranea

En poursuivant le chemin, vous arriverez dans une zone où une expérience est en cours : la création d’une serre souterraine. L’expérimentation n’a toutefois pas abouti car les plantes cultivées dans les cavités de Naples, éclairées à la lumière artificielle et arrosées uniquement avec l’humidité du sous-sol, ont une courte durée de vie : elles ne durent qu’un an !

Le chemin à travers un tunnel très étroit et non éclairé pour atteindre l’une des plus grandes citernes et arriver ensuite dans ce qui était l’ancien garde-manger du monastère de Santa Chiara est impressionnant.

dispensa monastero santa chiara napoli sotterranea

Vous tomberez alors sur des caves dont certaines sont privées, jusqu’à votre retour à la surface.

Mais une fois remontés, l’itinéraire continue.

Le guide vous emmènera derrière l’entrée principale, dans le Vico Cinquesanti, où vous entrerez dans une typique une maison napolitaine, dont le rez-de-chaussée caractérisé par un environnement unique est très commun dans le centre historique de Naples. C’est ici qu’en déplaçant le lit, vous trouverez un tunnel qui, en le descendant, mène à la cave de la maison où, avec une grande surprise, se trouvent les murs extérieurs de l’ancien théâtre gréco-romain.

Pour le moment, il n’est malheureusement possible de voir qu’un cinquième de ce qu’était le théâtre, car les vestiges se trouvent dans les caves de maisons privées et les fouilles ont été interrompues.

Informations pratiques sur la Naples souterraine

Sécurité

Visiter Napoli sotterranea est une expérience passionnante et unique adaptée à tout le monde : bien qu’il s’agisse d’une promenade hors du commun, l’itinéraire convient aux enfants et aux adultes mais aussi aux personnes âgées. Sachez qu’il s’agit d’une excursion sûre et conforme à toutes les réglementations en vigueur, absolument réalisable, même pour les personnes qui ne sont pas particulièrement agiles. Les marches sont de hauteur réduite, des mains courantes accompagnent les escaliers et en général, les espaces sont grands. Le chemin du tunnel le plus étroit est facultatif, donc si vous ne vous sentez pas à l’aise, vous pouvez facilement attendre une dizaine de minutes à l’extérieur. Mettez des chaussures confortables, détendez-vous et profitez de l’aventure !

Les accès

Il existe plusieurs points d’accès à la Naples souterraine, même s’ils ne sont pas reliés les uns aux autres et en fonction du point de départ que vous choisirez, vous visiterez une partie différente de l’itinéraire.

L’entrée principale, également entrée officielle, est située au numéro 68 de la Piazza San Gaetano, près de la Via Tribunali, dans le centre historique, au coin de la célèbre rue des bergers San Gregorio Armeno.

En plus de l’entrée principale de la Via Tribunali, il existe un autre accès depuis la Via Chiaia derrière le Caffè Gambrinus et un autre depuis la Riviera di Chiaia, où il est possible d’accéder de l’intérieur du garage Morelli au tunnel Bourbon, un long tunnel de 431 m qui relie le Largo della Reggia (aujourd’hui Piazza Plebiscito) à la Piazza della Vittoria, en passant sous la colline de Pizzofalcone.

Horaires et tarifs

Pour toutes les informations officielles, n’oubliez pas de consulter le site de Napoli sotterranea, car les horaires et les tarifs peuvent varier et les restrictions mises en place pour contenir la diffusion du virus Covid pourraient affecter l’ouverture du site. Vous trouverez toutefois une idée approximative.

Napoli sotterranea n’est accessible qu’avec un guide autorisé dans différentes langues et en petits groupes. Les visites guidées commencent toutes les heures et les réservations sont obligatoires.

Des excursions en italien sont organisées tous les jours, toute l’année aux horaires suivants : 10h00, 11h00, 12h00, 13h00, 14h00, 15h00, 16h00, 17h00, 18h00; sur réservation et si le nombre minimum de 10 participants est atteint, la visite peut également être effectuée le jeudi à 21h00. Si, en revanche, vous préférez faire une excursion en anglais, voici les horaires disponibles : 10h00, 12h00, 14h00, 16h00, 18h00. Les réservations ne sont requises que pour les groupes de plus de 10 personnes. Dans tous les cas, si vous êtes intéressé(e) par une autre langue ou un autre horaire, vous pouvez essayer de contacter l’association par e-mail, qui essaiera de répondre à vos exigences.

Quant aux tarifs officiels, pour les connaître, vous pouvez adresser un e-mail à info@napolisotterranea.org.

Comment arriver

Si vous arrivez de la gare centrale (Piazza Garibaldi), vous pouvez prendre la ligne 1 du métro, direction Piscinola, et descendre à Dante. De là, une courte promenade le long de la via Port’Alba, la via San Pietro a Maiella et la Piazza Miraglia, vous conduira à la via Dei Tribunali, Piazza San Gaetano. Depuis l’aéroport de Capodichino, vous pouvez prendre la ligne de bus ANM ALIBUS qui s’arrête devant le Banco di Napoli et descendre à la Piazza Garibaldi, où vous pourrez ensuite suivre les mêmes instructions valables depuis la gare. Si vous arrivez par bateau, marchez du port jusqu’à la Piazza Municipio, sur la via De Pretis et de là, prenez le bus R4 en direction de l’hôpital Cardarelli, Piazza Dante (4ème arrêt).

Souhaitez-vous arriver préparé(e) pour vos vacances à Naples ? Apprenez à mieux connaître cette belle ville et imprégnez-vous de son atmosphère pétillante en découvrant les livres et les films qui en parlent

ENVOLEZ-VOUS VERS Naples À PARTIR DE 9 €
Rechercher des vols
PLUS DE LIEUX À DÉCOUVRIR
Avilés et ses meilleurs attraits
Asturies
Avilés et ses meilleurs attraits
Les meilleurs points de vue panoramiques de Cagliari
Cagliari
Les meilleurs points de vue panoramiques de Cagliari
Design & Fly : le concours
Venise
Design & Fly : le concours

VOULEZ-VOUS QUE NOUS INSPIRIONS VOTRE PROCHAIN VOYAGE?